Pas encore inscrit ? | Passe oublié

Rantepao - "Et pour ne pas que des fous nous renverssent, On prenait les chemins de traverse" - Chemins de traverse - F. Cabrel

22/09/2013 | rantepao indonesie | 1 commentaire |

Rantepao - "Et pour ne pas que des fous nous renverssent, On prenait les chemins de traverse" - Chemins de traverse - F. Cabrel

              Comme prévu hier soir, nous rejoignons John pour le petit déjeuner. Là nous rencontrons deux françaises, Octavie et Eugénie, qui nous demandent des conseils pour faire une randonnée dans le nord du pays Toraja… Ca tombe bien, c’est le programme du jour !

 

             Lara étant malade, clouée au lit, nous troquons la belge contre le renfort francophone face à l’américain toujours aussi déchainé !

 

             Nous partons dans un bemo (un 4x4 attrapé au vol avec 6 personnes déjà présentes, on nous entasse à l’arrière) pour le petit village voisin connu pour ses marchés (Bulu). Là, nous embarquons joyeusement à bord d’un autre bemo (cette fois-ci comprendre minivan-miroulant-miépave, cf article précédent !).

 

             L’état de la route est catastrophique : des trous, des bosses, de la terre, des pierres, quelques rares traces de goudron, des pentes à pic, des cratères… bref, on en rigole et cela ne nous empêche pas d’essayer d’apprendre quelques mots de français à John (« orang-outang », « saucisson », « une bouteille d’eau (bière) fraiche »). Tout à coup, après avoir déposé les derniers locaux dans un village, le bus part en marche arrière dans une montée. On se demande ce que l’on doit faire, devait-on descendre ? Fait-il demi-tour ? Non, absolument pas, il prend juste de l’élan ! Oui oui, la prochaine côte est trop pentue ! On a réellement eu peur de ne pas arriver en haut (et de repartir en arrière dans le cas où les freins ne seraient pas efficaces, ce qui, soyons réalistes, nous semble assez probable !).

 

             Les paysages étaient magnifiques sur cette route. Nous avons pris de la hauteur au dessus des rizières, en surplombant les maisons typiques. C’est à Batu Tumonga que commence notre petite randonnée. Au hasard des chemins (il faut être honnête, sur le plateau Toraja il n’y a plus vraiment de locaux parlant anglais !), armés d’une petite carte (totalement imprécise), nous nous retrouvons à Pana. C’est un joli petit village typique, où les habitants sont très chaleureux. Ils nous expliquent que pour rallier le village-destination qu’on s’est fixé (Lokkomata) il faut faire demi-tour (et je n’aime pas ça, comme a pu le remarquer Octavie ;) ). A ma décharge, la côte est raide à remonter et il fait une bonne chaleur à l’heure du déjeuner !

 

             Ah, le déjeuner, parlons-en… ou pas ! IMPOSSIBLE de trouver ne serait-ce qu’un minuscule stand de street-food pour manger des « mie goreng » (pates typique) lyophilisées (sans parler de restaurant, bien entendu). Nous nous rabattons donc sur des paquets de gâteaux secs en rêvant d’un steak de buffalo (plat traditionnel en pays Toraja dont beaucoup de backpackers vantent les mérites).

 

             Au détour d’une route, nous croisons un groupe d’enfants péchant dans les rizières. En effet, raffolant du poisson et très enfoncés dans les terres, les Toraja profitent de l’eau des différents étages des rizières pour élever des poissons rouges. John qui ne nous croyait pas jusque là ne peut plus nier, il rit de voir ces « gold fish » ; les filles françaises ne sont pas si menteuses que ça, mais comme elles ont appris à négocier, nous gagnons nos bières pour l’apéritif de ce soir !

 

             Arrivés à Lokkomata, nous observons d’immenses falaises avec des centaines de petites portes. C’est impressionnant. On se sent petits. On admire ce peuple qui taille la pierre du haut de leurs petites « échelles » en bambou pour y enterrer leurs proches.

 

             Il est temps de repartir, mais ici pas de bemo. Les jeunes villageois qui s’occupent du péage du village (parce qu’ici il y a un droit d’accès à payer dans la plupart des lieux « touristiques », là où les traditions sont les plus fortes !) arrêtent un pickup de chantier. Nous voilà tout les 5 assis à l’arrière, dans la benne, avec un sourire aux lèvres : le rêve/cliché de tout backpackers se réalise ! C’est roots comme jamais ! Après quelques minutes, nous réalisons que la route… c’est la même que ce matin ! Nous avons du mal à amortir les chocs, et à ne pas glisser à l’avant ou à l’arrière du pickup en fonction de la pente (et à ne pas se faire écraser par un sac de riz pour Paola !).

 

             C’est avec plaisir que nous retrouvons l’hôtel et surtout que nous filons au restau pour dévorer… un steak de buffalo ! (et une salade tomate-ketchup… original !)

 

Delphine

 
Note : 5.00 - 1 vote



Commentaires
  • par Sylvain 03/10/2013 Alerter

    « orang-outang », « saucisson », « une bouteille d’eau (bière) fraiche » ou comment survivre en France en trois expression !

Ajouter un commentaire


Pour ajouter un commentaire vous devez vous identifier Inscrivez-vous!

Si vous ne souhaitez pas vous connecter, mettez simplement
Votre nom Votre email :


 
11/09/2013 | jakarta | 1 commentaire

Jakarta - « Plus loin que la nuit et le jour » - Voyage voyage - Desireless

Jakarta   -   « Plus loin que la nuit et le jour » - Voyage voyage - Desireless          Alors que nous nous apprêtons à passer 8 heures in-ter-mi-nables pour rallier Jakarta (capitale de l’Indonésie, île de Java) nous découvrons à notre grande surprise un avion… Vide ! Nous sommes une dizaine en classe éco, ce qui nous vaut un personnel aux petits ... Lire la suite

 
12/09/2013 | borobudur temple, indonésie | 0 commentaire

Borobudur - "Et puis une route en croise une autre, et puis une autre et encore une autre" - Où je vais - La Rue Ketanou

Borobudur   -                   C'est à 6 h du matin que nous quittons avec envie et curiosité la mégalopole. A bord d'un tuk-tuk nous rejoignons la gare de Jakarta. Durant ces 8 h de train nous allons traverser et découvrir pour la première fois une grande partie de l'île.... Lire la suite

 
13/09/2013 | | 0 commentaire

"Poussez, poussez, ça va rentrer" - Amis ingénieurs

                 Un bus local, nous parlons ici d'un bus dans un petit village c'est une expérience inoubliable à laquelle nous souhaitons vous inviter. Imaginez un bus datant d'après guerre, rouillé, troué, déchiré. Les fenêtres ne s'ouvrent plus, où ne se ... Lire la suite

 
13/09/2013 | yogyakarta indonésie | 0 commentaire

Yogyakarta - « Etre né quelque part, pour celui qui est né, c’est toujours un hasard » - Né quelque part – Maxime Le Forestier

Yogyakarta - «  Etre né quelque part, pour celui qui est né, c’est toujours un hasard » - Né quelque part – Maxime Le Forestier            Dans les bouquins qui ne nous quittent pas d’une semelle, il était dit que les trains pour Surabaya (2e ville la plus importante du pays, après Jakarta) étaient à 70 000 Rp. Dans la gare où nous arrivons, il n’y a pas de train économique, mais seulement des ... Lire la suite

 
14/09/2013 | bromo parc national indonésie | 3 commentaires

Mont Bromo - "I just woke up, jet I'm still dreaming Into the wild, I looked for meaning" - Walking alone - Patrice

Mont Bromo -             Après cette longue nuit (ou courte, suivant comment on prend les choses) nous arrivons à la gare de Surabaya. Il est 4h et tous les taxis nous harcèlent. Finalement, nous finissons par céder, après forte négotiation et un gain de moitié ; il nous emmène à la gare ... Lire la suite

 
17/09/2013 | sempol | 6 commentaires

Plateau Ijen – « Si tu as la force et la foi, l’or est à portée de tes doigts » - Là-bas - J.J. Goldman

Plateau Ijen – « Si tu as la force et la foi, l’or est à portée de tes doigts » - Là-bas - J.J. Goldman                Pas évident de retracer en quelques lignes ce que nous avons vécu aujourd’hui. Ce fut à la fois, la chose la plus belle, la plus grandiose et la plus effrayante que la Nature ne nous ait jamais ... Lire la suite

 
21/09/2013 | rantepao indonesie | 0 commentaire

Rantepao - "where the grass is green and the buffaloes roam" - Jimmy - Moriarty

Rantepao -           Enfin, nous arrivons à reprendre le cours de nos articles !            Après quelques jours de farniente à Bali (Kuta), nous attaquons de nouveau toutes les trois notre marche vers l’aventure ! C’est dans la capitale de Bali, Denpasar que nous cédons à ... Lire la suite

 
23/09/2013 | rantepao indonesie | 0 commentaire

Rantepao - « Je ne sais pas où je vais, si jamais je le savais, je crois bien que je n’irais plus" - Où je vais - Rue kétanou

Rantepao - « Je ne sais pas où je vais, si jamais je le savais, je crois bien que je n’irais plus                Nous ne pouvions pas partir du pays Toraja sans assister à des funérailles ; et on a de la chance, il y en a pendant que nous sommes là ! Nous partons donc tous les six en voiture à une heure de Rantepao (à Madandan). Par respect des coutumes, nous sommes tous ... Lire la suite

 
24/09/2013 | | 1 commentaire

Rantepao – « Au marché tu peux tout trouver, Des patates et du poisson, Des savates et du savon » - Au marché - Henri Dès

Rantepao – « Au marché tu peux tout trouver, Des patates et du poisson, Des savates et du savon » - Au marché - Henri Dès            Aujourd’hui c’est le jour du « Big Market » à Bulu. Ce marché principal a lieu tous les six jours et rythme la vie des Torajas. Comme d’habitude on a beaucoup de chance, nous ne sommes là que pour quatre jours et nous avons le droit à tous les ... Lire la suite

 
27/09/2013 | Gili's Islands | 0 commentaire

Gilis – “Where the sky so blue, where the sunshine so bright” – Welcome to my paradise – Groupe indonésien

Gilis – “Where the sky so blue, where the sunshine so bright” – Welcome to my paradise – Groupe indonésien          Quelques jours de plage et de farniente entre filles sont bien nécessaires pour oublier ces rites morbides : ça tombe bien, il parait qu’on est en Indonésie !             Il nous aura bien fallu 2 jours complets de transports, bus, taxis, bemo, avion, ... Lire la suite

 
30/09/2013 | senaru lombok | 2 commentaires

Lombok Nord&Centre - "Pour aller n'importe où Pour aller jusqu'au bout Des chemins de fortune " - Ma liberté - Georges Moustaki

Lombok Nord&Centre -             C’est sur la plage de Bangsal (Lombok) que nos chemins se séparent. Le trio part découvrir l’île, et Nel continue son voyage déjà programmé.             Sur cette île, le tourisme se concentre sur trois principales ... Lire la suite

 
02/10/2013 | kuta | 0 commentaire

Lombok Sud - "Pour aller n'importe où Pour aller jusqu'au bout Des chemins de fortune " - Ma liberté - Georges Moustaki

Lombok Sud -              Au petit matin, après une nuit peu reposante pour le corps et les oreilles, Lara qui s’est aventurée au « karaoké » la veille nous raconte. C’est en fait bel et bien une maison close où les filles chantent sur une estrade dans l’unique but d’être ... Lire la suite

 
05/10/2013 | ubud bali | 0 commentaire

Ubud – « Des bracelets qui farandolent, des boucles d’oreilles qui sourient » - Almarita - La Rue Kétanou

Ubud – « Des bracelets qui farandolent, des boucles d’oreilles qui sourient » - Almarita - La Rue Kétanou           C’est lentement, très lentement que nous rejoignons pour la dernière fois Ubud à Bali. Pour les quatre jours qu’il nous reste sur les terres indonésiennes, nous décidons de lever un peu le pied.              Nous alternerons donc, ... Lire la suite

 
08/10/2013 | ubud bali | 0 commentaire

LARA – « And when the night is cloudy there is still a light that shines on me » - Let it be – Beatles

LARA – « And when the night is cloudy there is still a light that shines on me » - Let it be – Beatles            Au départ c’était pour quelques jours, et finalement c’est pour un mois que nous avons voyage ensemble. Partageant découvertes, coups de cœurs et de folie, c’est une réelle amitié qui s’est tissée de jours en jours. De manière naturelle et ... Lire la suite

 
08/10/2013 | ubud bali | 1 commentaire

Le mot de la fin pour Pao - "On fait le Bilan, calmement en s'remémorant chaque instant" - Le Bilan - Neg Marrons

Le mot de la fin pour Pao - Cite trois adjectifs qui caractérisent le mieux l’Indonésie et ses habitants :           Diversifiée – Expressifs – Spontanés  Qu'est ce qui restera marqué dans ta mémoire, que le temps qui s'acharne ne pourra effacer ? ... Lire la suite

 
08/10/2013 | ubud bali | 0 commentaire

Le mot de la fin pour Delph - "On fait le Bilan, calmement en s'remémorant chaque instant" - Le Bilan - Neg Marrons

Le mot de la fin pour Delph - Donne 5 mots (pas plus!) pour imager ce que tu as pu entrevoir de ce pays:
          Accueil, chaleur, couleurs, dépaysement, émerveillement     Quel a été le moment le plus fort pour toi?
         Ahah, sans hésiter le ...

Lire la suite

Devenez Tripper !
Mes trips Carte de mes trips
Participer au forum
Articles
Mes photos

© 2018 Tripper-Tips.com | CGU | Pub | Contacts | Support | Partenaires |Tripper-Tips.com en page d'accueil