Pas encore inscrit ? | Passe oublié

Luang Prabang – «Alors je selle ma monture, Je repars a l'aventure » - Je m’en vais - Cali

18/10/2013 | luang prabang | 0 commentaire |

Luang Prabang – «Alors je selle ma monture, Je repars a l'aventure » - Je m’en vais - Cali

           Entre deux allers-retours aux toilettes pour Pao et trois mouchoirs pour moi, c’est laborieusement que nous nous occupons en attendant la fameuse fête de l’eau. Ayant fait le tour de Luang Prabang, nous décidons le premier jour d’explorer les environs et pour cela, quoi de mieux qu’un scoot ?!

 

          C’est donc tout les six que nous partons récupérer nos compagnons à deux roues qui s’avèrent ne pas être très coopérants. Nous héritons de trois motos (hors de prix) dont le passage des vitesses est beaucoup plus laborieux que sur les motos occidentales. Les trois conducteurs sont perturbés et les passagers plutôt secoués !

 

          Première étape : les cascades de Tad Sé.

- Après avoir conduit environ 15 km en évitant les nids de poules,

- garé les scooters dans/à côté du parking (suivant votre lassitude de servir de pompe à fric)

- fait pleurer un ou deux gamins sur le chemin qui traverse le petit village

- négocié une barque qui prend l’eau au près de tous les locaux amateurs de pétanque sans résultat,

vous devez vous résigner à être traité comme un touriste, sortir les billets et prendre place à bord des petites embarcations peu rassurantes… Ou pas. C’est là que nos chemins se séparent, Rudy et Chloé préférant aller faire de belles rencontres au gré du hasard.

 

          Mélissa, Mathieu, Paola et moi finissons par accoster. Ouf ! Soulagement de descendre de ce… bateau ? Radeau ? Truc flottant !

 

          Quelques mètres plus loin nous découvrons un joli panorama, des dizaines de petits bassins et cascades où l’eau s’écoule plus ou moins paisiblement. Pao s’affère à les prendre sous toutes les coutures, se retrouvant dans des positions plus ou moins bizarres que Mathieu, à son tour, immortalise. Nous entamons un petit sentier, en tong, au milieu de la jungle. Ce n’est pas le chemin le plus accueillant que l’on ait vu mais maintenant que nous sommes ici, nous comptons bien découvrir tout ce qu’il y a à faire !

 

          Nous continuons notre route et prenons rapidement de la hauteur. Là, plus personne à part quelques araignées, moustiques, sauterelles, papillons et autres insectes. Nous allons de sentiers en ponts, de ponts en points de vue, essayant vaguement de comprendre les plans ternis que nous croisons de temps en temps… Finalement nous arrivons au sommet des cascades, à l’ « Elephant Camp », lieu où certains villageois tentent de rendre aux éléphants leurs droits, une vie plus paisible en semi-liberté. Ils délaissent ainsi le travail dans les bois pour balader de temps à autres quelques touristes, engloutir des kilos de bananes et d’agrumes ou prendre la pause pour les grands enfants ébahis (Claude, Catherine, je fais ce que je peux, mais attendez-vous à ce qu’un pachyderme accompagne les valises de votre fille à notre retour…)

 

              Il est temps de redescendre pour un bon déjeuner au bord des premiers bassins. Il y a plus de monde maintenant et les plus courageux s’en donnent à cœur joie dans l’eau froide. C’est alors la première fois que la légendaire pudeur des Laotiens nous saute aux yeux : ils sont tous habillés, trempés jusqu’aux os, mais pour eux il semble impensable de laisser apparente la peau de leur ventre, dos ou même, de leurs épaules !

 

          Il est temps de reprendre la route, mais avant ça il faut retourner sur l’autre rive et à contre-courant c’est encore moins rassurant (Respire Mathieu !). N’ayant pas de carte (et oui, à la guest elles étaient bien plus utiles !), nous prenons les routes et bifurquons au petit bonheur la chance.

 

               La chance ? C’est de finalement arriver dans un village qui fait la fête, avec de la musique, des stands, des danses et de la bonne humeur à tous les coins de rues ! Nous passons devant une table de jeunes qui nous invitent à boire un petit coup de laolao (ça tombe bien, on adoooore ce whisky !) et à croquer dans une patte de coq grillée au barbeuc’ (je parle bien ici de la partie sans chair) mais ça, nous parvenons à l’éviter ! Plus loin, nous voyons sur une estrade les femmes du quartier enchainer de nombreux petits pas de danse dont la précision et la coordination n’ont d’égal que la rigidité d’un balai et une certaine forme de ridicule. Amusée par ce madison made in Laos, je tente de les imiter au milieu du chemin quand tout à coup tous les responsables du stand de bière éclatent de rire… Je ne sais pas trop comment le prendre mais au moins, après quelques pintes de blondes, ils n’ont pas l’air trop susceptibles les Asiat’ !

 

          A présent, direction le petit village de Ban Phanon, village tisserand à deux kilomètres de Luang Prabang. Il est un peu tard, tout semble fermé… mais derrière un portail, une femme souriante vient nous accueillir. Sans que nous ayons à demander, elle s’empresse de s’installer derrière son métier à tisser. Elle nous montre ainsi la complexité du tissage, chaque nouvel étage de fil sur une pièce de tissu demande un nombre incroyable de manipulations ! Les étoffes sont faites ici de soie et de coton, avec de nombreux motifs et coloris ce qui donne un choix incroyable de jupes, écharpes, sarongs… Chacune demandant environ une dizaine de jours de travail !

 

 

 

          Pour notre seconde virée aux environs de Luang Prabang nous choisissons d’aller découvrir l’autre rive du Mékong avec Rudy et Chloé. Là, dépaysement garanti, il n’y a plus que des chemins, très peu de véhicules. Les gamins jouent dans les rues à faire des courses de bateau avec de petites tiges en papier crépon. Des dizaines de stands fumants encadrent le passage proposant de la nourriture mais aussi de petites couronnes en fleur pour les derniers préparatifs de la grande fête.

 

          Nous nous promenons en direction d’un village potier. Quand nous finissons par l’atteindre, nous avons à peine le temps de voir les poteries qu’un homme se jette sur nous pour nous faire payer l’entrée du village… Payer l’accès à un temple ou acheter une poterie, oui, mais là, c’est un peu trop quand-même ! Nous repartons rapidement et profitons d’un petit coin sympa pour nous imprégner de l’ambiance de cette rive. Assis sur un tronc, nous surplombons le Mékong où les hommes réparent un bateau et les enfants jouent et rient aux éclats dans l’eau.

 

          Rudy et Chloé ayant la folle idée d’acheter un tuktuk (sorte de grosse carriole tractée par une moto ou tout autre moteur, dans lequel on peut s’entasser à une bonne dizaine) pour parcourir le Laos, nous devons rentrer pour voir l’un des vendeurs. Nous négocions sévèrement le prix de la barque pour retourner sur la rive de Luang Prabang. Mais, lorsque l’on fait diminuer le montant par quatre, il ne faut pas s’attendre à ce que l’on vous simplifie la vie ! Notre capitaine nous largue quelque part dans des marais et, maitres de la négociation ou pas, c’est en équilibre instable sur l’argile glissante, les tongs à la main et les pieds pleins de boue que nous rejoignons le premier village.

 

          Alors qu’il nous reste de bonnes minutes de marche et pour la première fois depuis le début de notre voyage, la pluie s’invite à la fête. Le temps presse pour Rudy et Chloé qui ont rendez-vous dans quelques minutes. Nous essayons alors de faire du stop le long de l’interminable route qui mène à la ville. C’est un échec sans nom. Les Lao répondent à nos pouces en l’air par des coucous de la main… Incompréhension ou refus, nous ne savons pas.

 

          Résignés et de plus en plus trempés, nous accélérons le pas lorsque tout à coup, un immense et magnifique 4x4 s’arrête. Une famille de Thaïlandais nous a pris en pitié et nous propose de nous emmener. « Khop tchaï laï laï » les amis & désolés pour la boue dans votre voiture…

 

Delph

 
Note : 5.00 - 1 vote



Ajouter un commentaire


Pour ajouter un commentaire vous devez vous identifier Inscrivez-vous!

Si vous ne souhaitez pas vous connecter, mettez simplement
Votre nom Votre email :


 
09/10/2013 | vientiane | 0 commentaire

Vientiane – « Paris ! Lieu de culture et de vie, ville lumière que tout l’monde nous envie » - Paris – Tryo

Vientiane – « Paris ! Lieu de culture et de vie, ville lumière que tout l’monde nous envie » - Paris – Tryo          Bye bye Indonésie ! C’est avec un petit pincement au cœur mêlé à une envie d’aller découvrir d’autres terres que nous regardons Bali diminuer petit à petit depuis le hublot de l’avion.              Quatre heures ... Lire la suite

 
11/10/2013 | pak beng laos | 1 commentaire

Pak Beng – « Je n'dis pas c'que j'pense mais j'pense c'que je dis » – AVF – Stromae

Pak Beng – « Je n'dis pas c'que j'pense mais j'pense c'que je dis » – AVF – Stromae           Nous quittons Vientiane pour une escale de quelques heures à Luang Prabang avant de remonter le Mékong pour Pak Beng. De l’ancienne ville royale (Luang Prabang) nous ne verrons que quelques ruelles de nuit avant d’arriver au petit port.            Il est 5h, on ... Lire la suite

 
17/10/2013 | luang prabang | 1 commentaire

Luang Prabang – « Au détour d'une ruelle sans nom, te voilà, une chance sur un million » - Encore une fois – Gérald De Palmas

Luang Prabang – « Au détour d'une ruelle sans nom, te voilà, une chance sur un million  » - Encore une fois – Gérald De Palmas              A vrai dire, il est difficile de savoir si la péniche nous ramenant à Luang Prabang était plus remplie d’australiens bourrés ou de cannettes de bière vides… Mais dans ce vacarme, nous dénichons deux couples de français, avec qui nous commençons ... Lire la suite

 
20/10/2013 | luang prabang | 1 commentaire

Luang Prabang - « Depuis le temps qu'on en rêvait Et qu'on en crevait Elle est arrivée » - C’est la fête – Michel Fugain

Luang Prabang - « Depuis le temps qu'on en rêvait Et qu'on en crevait Elle est arrivée » - C’est la fête – Michel Fugain          Nous avons passé une semaine à Luang Prabang, à attendre principalement cette fameuse fête de l’eau. Et on a beau l’attendre, celle-ci se fait désirer ! Un jour on nous dit que c’est aujourd’hui, puis finalement les courses de bateaux étaient la vieille, la procession ne se ... Lire la suite

 
23/10/2013 | si phan don laos | 3 commentaires

Si Phan Don – “Slow down, take your time it will be all right” – Slow down – Imany

Si Phan Don – “Slow down, take your time it will be all right” –  Slow down –  Imany               Tous les backpackers rencontrés sur notre chemin nous avaient désigné Si Phan Don, « Région des 4 000 îles » comme une étape à ne pas manquer lors d’un séjour au Laos.  ... Lire la suite

 
26/10/2013 | pakse laos | 1 commentaire

Plateau des Bolovènes - « Hit / Eat the road Jack » - Ray Charles

Plateau des Bolovènes - « Hit / Eat the road Jack » - Ray Charles            Bon, c’est la cata, on a des semaines et quelques milliers de kilomètres de retard dans les articles ! A l’heure où je vous écris, on est déjà depuis un moment en Nouvelle Zélande mais revenons au Laos pour les dernières péripéties…   ... Lire la suite

 
30/10/2013 | pakse laos | 1 commentaire

Le mot de la fin pour Delph - "On fait le Bilan, calmement en s'remémorant chaque instant" - Le Bilan - Neg Marrons

 	Le mot de la fin pour Delph - 10 Questions de Pao pour Delph
1 - Allez on commence simple, quel est le premier mot qui te vient pour décrire ce pays?          La différence   2 - Qu'est ce que tu as le plus aimé au Laos (un moment, un lieu, ce que tu veux!)? ...
Lire la suite

 
30/10/2013 | pakse laos | 1 commentaire

Le mot de la fin pour Pao - "On fait le Bilan, calmement en s'remémorant chaque instant" - Le Bilan - Neg Marrons

Le mot de la fin pour Pao - 10 Questions de Delph pour Pao

1- Si ce soir, tu devais te téléporter dans un lieu, revivre une des expériences Laotiennes, que choisirais-tu ?         La nuit de la fête de fin de la saison des pluies et plus exactement le moment où on s’est retrouvé dans le petit ...

Lire la suite

Devenez Tripper !
Mes trips Carte de mes trips
Participer au forum
Mes photos

© 2018 Tripper-Tips.com | CGU | Pub | Contacts | Support | Partenaires |Tripper-Tips.com en page d'accueil