Pas encore inscrit ? | Passe oublié

Gilis – “Where the sky so blue, where the sunshine so bright” – Welcome to my paradise – Groupe indonésien

27/09/2013 | Gili's Islands | 0 commentaire |

Gilis – “Where the sky so blue, where the sunshine so bright” – Welcome to my paradise – Groupe indonésien

          Quelques jours de plage et de farniente entre filles sont bien nécessaires pour oublier ces rites morbides : ça tombe bien, il parait qu’on est en Indonésie !

 

          Il nous aura bien fallu 2 jours complets de transports, bus, taxis, bemo, avion, ferry, barque (et pieds !) pour atteindre notre destination de rêve : les îles Gilis. On parle de 3 îlots aux caractères bien différents au Nord Ouest de Lombok.

 

          Tout commence par une traversée laborieuse : nous avons choisi de refuser les fastboats et de prendre les bateaux publics. Par là, il faut entendre petite barque à unique moteur, où s’entassent une trentaine de personnes, locaux et touristes, avec toutes les denrées qui ravitaillent ces îles isolées et désertiques. La barque tangue pendant les 40 minutes qui séparent Lombok de Gili Trawangan (Gili T) et nous sommes trempées par l’eau de mer qui s’infiltre par les trous de la barque !

 

          Lorsque l’on pose (enfin) pied à l’eau, on est éblouies par le paysage paradisiaque. L’eau est d’un turquoise parfait, transparente et calme, le sable fin et blanc. Ici, plus de moto ni de klaxon, c’est à pieds ou en carrioles à cheval que l’on se déplace.

 

          Gili T est l’île la plus touristique et la plus fêtarde des trois. Après une petite balade sur le bord de mer, nous savourons un après-midi au soleil, avec quelques plongeons obligatoires ! Là, nous rencontrons par le plus grand des hasards Nel, une Allemande qui logeait au même hôtel que nous en Sulawesi ! Aussitôt dit, aussitôt fait, nous ne sommes plus trois mais quatre pour découvrir ces nouveaux horizons.

 

          Nous partageons notre premier repas au marché nocturne, avec de nombreux stands qui proposent chacun un large choix de nourriture traditionnelle : tofu, satay, nouilles frites, aubergines épicées, beignets de poulet, œufs au plat, calamars et poissons en tous genre, tout ça pour moins de 3€ l’assiette énorme (même Pao et son appétit d’ogre ont eu assez !). Cela nous permet de faire plus ample connaissance. Nel a un parcours atypique, elle est prof d’art plastique (quand elle est en Europe…), de Pilat et du haut de ses 34 ans elle a déjà largement parcouru le monde.

 

          Sur notre chemin, nous croisons un reggae bar, il nous retiendra jusqu’à sa fermeture. La musique était vraiment bonne et le cocktail « Bob Marley » aussi ! Il n’est que 2 heure, et sur cette île il semble impensable d’aller se coucher aussi tôt. Nous poursuivons notre route, et terminons la soirée au Rudy’s. Delphine rentre se coucher sans encombre. Mais quand Paola et Lara décident de la rejoindre, la question fatidique se pose :

« Tu sais où est l’hôtel ? » « Non » « Ah bon… Parce que moi non plus ! »

 

          Il faut dire que dans l’après-midi, nous nous étions déjà perdues (même si pour Paola cela semblait « impossible de se perdre sur une si petite île ! »), mais là, de nuit, fatiguées et éméchées, cela s’avère vraiment compliqué ! Elles ont donc préféré faire le tour de toutes les ruelles deux heures durant plutôt que de prendre la première à gauche ! C’est quand le soleil se lève, à 6h30 du matin qu’elles finissent par céder et appeler Delphine à la rescousse pour trouver le chemin de la chambre. Le réveil pour prendre le bateau pour Gili Meno est dans une heure et demi… Youpi !

 

          C’est la gueule enfarinée que nous embarquons pour l’îlot le plus désert des trois. 30 minutes de barque plus tard nous arrivons sur une nouvelle plage magnifique où nous craquons pour le Amber hotel, avec ses jolis petits bungalows, ses transats confortables, et ses parasols en paille, les pieds dans l’eau.

 

          L’après-midi est consacrée à la baignade, la bronzette et le snorckelling (palmes-masque-tuba, parfait pour observer les poissons !). Les fonds marins sont vraiment magnifiques et les poissons multicolores pas farouches (Delphine, qui n’aimait pas l’eau : « Même moi, les Gili m’ont converties ! »).

 

          Sur cette île règne une sérénité apaisante. Pas de stress, nous n’avons plus besoin de courir, mais uniquement de profiter de l’instant présent ! (et, on doit l’avouer, c’est plutôt facile !)

 

          Le lendemain nous partons pour une demi-journée à la découverte de Gili Air, l’île intermédiaire, compromis entre l’ambiance festive de sa voisine Gili T et le calme de la désertique Gili Meno. C’est vraiment ce que l’on ressent en s’y baladant.

 

         Nous rejoignons Brigitte et Philippe, les parents de Natacha, une amie de prépa pour déjeuner. Ils sont ici pour deux semaines de plongée. Adorables, ils nous offrent un punch sorti des valises et un bon petit repas ainsi que de nombreux conseils sur Lombok, notre prochaine étape. Encore Merci à vous deux !

 

          Pour notre dernière soirée aux Gilis nous profitons de la présence de Nel pour faire une séance de Pilat au coucher du soleil. Notre « pause » paradisiaque s’achève ici, autour d’un bon steak de thon grillé, accompagné du bruit des vagues, à la lumière des bougies. Gilis, nous reviendrons !

 
Note : 5.00 - 2 votes



Ajouter un commentaire


Pour ajouter un commentaire vous devez vous identifier Inscrivez-vous!

Si vous ne souhaitez pas vous connecter, mettez simplement
Votre nom Votre email :


 
11/09/2013 | jakarta | 1 commentaire

Jakarta - « Plus loin que la nuit et le jour » - Voyage voyage - Desireless

Jakarta   -   « Plus loin que la nuit et le jour » - Voyage voyage - Desireless          Alors que nous nous apprêtons à passer 8 heures in-ter-mi-nables pour rallier Jakarta (capitale de l’Indonésie, île de Java) nous découvrons à notre grande surprise un avion… Vide ! Nous sommes une dizaine en classe éco, ce qui nous vaut un personnel aux petits ... Lire la suite

 
12/09/2013 | borobudur temple, indonésie | 0 commentaire

Borobudur - "Et puis une route en croise une autre, et puis une autre et encore une autre" - Où je vais - La Rue Ketanou

Borobudur   -                   C'est à 6 h du matin que nous quittons avec envie et curiosité la mégalopole. A bord d'un tuk-tuk nous rejoignons la gare de Jakarta. Durant ces 8 h de train nous allons traverser et découvrir pour la première fois une grande partie de l'île.... Lire la suite

 
13/09/2013 | | 0 commentaire

"Poussez, poussez, ça va rentrer" - Amis ingénieurs

                 Un bus local, nous parlons ici d'un bus dans un petit village c'est une expérience inoubliable à laquelle nous souhaitons vous inviter. Imaginez un bus datant d'après guerre, rouillé, troué, déchiré. Les fenêtres ne s'ouvrent plus, où ne se ... Lire la suite

 
13/09/2013 | yogyakarta indonésie | 0 commentaire

Yogyakarta - « Etre né quelque part, pour celui qui est né, c’est toujours un hasard » - Né quelque part – Maxime Le Forestier

Yogyakarta - «  Etre né quelque part, pour celui qui est né, c’est toujours un hasard » - Né quelque part – Maxime Le Forestier            Dans les bouquins qui ne nous quittent pas d’une semelle, il était dit que les trains pour Surabaya (2e ville la plus importante du pays, après Jakarta) étaient à 70 000 Rp. Dans la gare où nous arrivons, il n’y a pas de train économique, mais seulement des ... Lire la suite

 
14/09/2013 | bromo parc national indonésie | 3 commentaires

Mont Bromo - "I just woke up, jet I'm still dreaming Into the wild, I looked for meaning" - Walking alone - Patrice

Mont Bromo -             Après cette longue nuit (ou courte, suivant comment on prend les choses) nous arrivons à la gare de Surabaya. Il est 4h et tous les taxis nous harcèlent. Finalement, nous finissons par céder, après forte négotiation et un gain de moitié ; il nous emmène à la gare ... Lire la suite

 
17/09/2013 | sempol | 5 commentaires

Plateau Ijen – « Si tu as la force et la foi, l’or est à portée de tes doigts » - Là-bas - J.J. Goldman

Plateau Ijen – « Si tu as la force et la foi, l’or est à portée de tes doigts » - Là-bas - J.J. Goldman                Pas évident de retracer en quelques lignes ce que nous avons vécu aujourd’hui. Ce fut à la fois, la chose la plus belle, la plus grandiose et la plus effrayante que la Nature ne nous ait jamais ... Lire la suite

 
21/09/2013 | rantepao indonesie | 0 commentaire

Rantepao - "where the grass is green and the buffaloes roam" - Jimmy - Moriarty

Rantepao -           Enfin, nous arrivons à reprendre le cours de nos articles !            Après quelques jours de farniente à Bali (Kuta), nous attaquons de nouveau toutes les trois notre marche vers l’aventure ! C’est dans la capitale de Bali, Denpasar que nous cédons à ... Lire la suite

 
22/09/2013 | rantepao indonesie | 1 commentaire

Rantepao - "Et pour ne pas que des fous nous renverssent, On prenait les chemins de traverse" - Chemins de traverse - F. Cabrel

Rantepao -               Comme prévu hier soir, nous rejoignons John pour le petit déjeuner. Là nous rencontrons deux françaises, Octavie et Eugénie, qui nous demandent des conseils pour faire une randonnée dans le nord du pays Toraja… Ca tombe bien, c’est le programme du jour ! ... Lire la suite

 
23/09/2013 | rantepao indonesie | 0 commentaire

Rantepao - « Je ne sais pas où je vais, si jamais je le savais, je crois bien que je n’irais plus" - Où je vais - Rue kétanou

Rantepao - « Je ne sais pas où je vais, si jamais je le savais, je crois bien que je n’irais plus                Nous ne pouvions pas partir du pays Toraja sans assister à des funérailles ; et on a de la chance, il y en a pendant que nous sommes là ! Nous partons donc tous les six en voiture à une heure de Rantepao (à Madandan). Par respect des coutumes, nous sommes tous ... Lire la suite

 
24/09/2013 | | 1 commentaire

Rantepao – « Au marché tu peux tout trouver, Des patates et du poisson, Des savates et du savon » - Au marché - Henri Dès

Rantepao – « Au marché tu peux tout trouver, Des patates et du poisson, Des savates et du savon » - Au marché - Henri Dès            Aujourd’hui c’est le jour du « Big Market » à Bulu. Ce marché principal a lieu tous les six jours et rythme la vie des Torajas. Comme d’habitude on a beaucoup de chance, nous ne sommes là que pour quatre jours et nous avons le droit à tous les ... Lire la suite

 
30/09/2013 | senaru lombok | 2 commentaires

Lombok Nord&Centre - "Pour aller n'importe où Pour aller jusqu'au bout Des chemins de fortune " - Ma liberté - Georges Moustaki

Lombok Nord&Centre -             C’est sur la plage de Bangsal (Lombok) que nos chemins se séparent. Le trio part découvrir l’île, et Nel continue son voyage déjà programmé.             Sur cette île, le tourisme se concentre sur trois principales ... Lire la suite

 
02/10/2013 | kuta | 0 commentaire

Lombok Sud - "Pour aller n'importe où Pour aller jusqu'au bout Des chemins de fortune " - Ma liberté - Georges Moustaki

Lombok Sud -              Au petit matin, après une nuit peu reposante pour le corps et les oreilles, Lara qui s’est aventurée au « karaoké » la veille nous raconte. C’est en fait bel et bien une maison close où les filles chantent sur une estrade dans l’unique but d’être ... Lire la suite

 
05/10/2013 | ubud bali | 0 commentaire

Ubud – « Des bracelets qui farandolent, des boucles d’oreilles qui sourient » - Almarita - La Rue Kétanou

Ubud – « Des bracelets qui farandolent, des boucles d’oreilles qui sourient » - Almarita - La Rue Kétanou           C’est lentement, très lentement que nous rejoignons pour la dernière fois Ubud à Bali. Pour les quatre jours qu’il nous reste sur les terres indonésiennes, nous décidons de lever un peu le pied.              Nous alternerons donc, ... Lire la suite

 
08/10/2013 | ubud bali | 0 commentaire

LARA – « And when the night is cloudy there is still a light that shines on me » - Let it be – Beatles

LARA – « And when the night is cloudy there is still a light that shines on me » - Let it be – Beatles            Au départ c’était pour quelques jours, et finalement c’est pour un mois que nous avons voyage ensemble. Partageant découvertes, coups de cœurs et de folie, c’est une réelle amitié qui s’est tissée de jours en jours. De manière naturelle et ... Lire la suite

 
08/10/2013 | ubud bali | 1 commentaire

Le mot de la fin pour Pao - "On fait le Bilan, calmement en s'remémorant chaque instant" - Le Bilan - Neg Marrons

Le mot de la fin pour Pao - Cite trois adjectifs qui caractérisent le mieux l’Indonésie et ses habitants :           Diversifiée – Expressifs – Spontanés  Qu'est ce qui restera marqué dans ta mémoire, que le temps qui s'acharne ne pourra effacer ? ... Lire la suite

 
08/10/2013 | ubud bali | 0 commentaire

Le mot de la fin pour Delph - "On fait le Bilan, calmement en s'remémorant chaque instant" - Le Bilan - Neg Marrons

Le mot de la fin pour Delph - Donne 5 mots (pas plus!) pour imager ce que tu as pu entrevoir de ce pays:
          Accueil, chaleur, couleurs, dépaysement, émerveillement     Quel a été le moment le plus fort pour toi?
         Ahah, sans hésiter le ...

Lire la suite

Devenez Tripper !
Mes trips Carte de mes trips
Participer au forum
Articles
Mes photos

© 2018 Tripper-Tips.com | CGU | Pub | Contacts | Support | Partenaires |Tripper-Tips.com en page d'accueil