Pas encore inscrit ? | Passe oublié

Bagan - « Pour voir à l'horizon » - Reste les murs porteurs - Florent Pagny ;)

09/03/2014 | Bagan | 1 commentaire |

Bagan - « Pour voir à l'horizon » - Reste les murs porteurs - Florent Pagny ;)

      Extrait du carnet de bord de Delphine

 

      [7 mars ]

      Bon, clairement, mes prières n’ont pas été entendues, le trajet en bus a été le pire de tous les temps… il était plein à craquer avec des personnes assises sur de petits tabourets dans l’allée centrale, d’autres debout. Le bus s’arrêtait très souvent, allumant toutes les lumières, permettant à ceux qui veulent sortir d’escalader les sacs, les sièges, les passagers… Autant dire qu’on n’a pas fermé l’œil de la nuit. « On » ?

 

      « On » c’est :
      -Adriana. Une suisse allemande magnifique qui voyageait en Amérique Latine depuis 7ans avec du volontariat en Bolivie avec des singes et des pumas… Un sacré carafon mais une fille super souriante et attentive.
      -Bianca, sa copine depuis quelques années. Plus sauvage et réservée, tatouée de partout et très gentille aussi. Avec une mère brésilienne elle a elle aussi beaucoup vécu en Amérique Latine.
      -Noïa ou quelque chose comme ça. Une coréenne un peu spéciale. En minishort et filmant tout ce qui bouge, elle veut absolument rencontrer les locaux… sans franchement de tact. Elle les agace mais nous fait beaucoup rire !

 

      A l’arrivée on saute dans des taxis-vélos (ici c’est un chauffeur et deux passagers dos à dos, à côté de lui) direction la guest la moins chère : Pann Cherry, à Nyaung Oo. Il est 4h du matin et on réveille le réceptionniste. Tout est booké… alors on nous propose de finir la nuit sur une table dans la cour en attendant les checkout !

 

      […] [Cette journée ne sera pas la plus intéressante. On récupère, on traine, j’essaye d’organiser la suite de mon périple en Birmanie] grâce au « gentil » de l’agence d’en face (Best) qui va devenir mon copain et va me permettre de changer un bon nombre de fois mes plans [et on admire notre premier coucher de soleil sur les pagodes de Bagan].

 

      […8 mars] [Le lendemain, après un magnifique lever de soleil je loue un Ebike (vélo électrique). Mes envies de sieste vont être ratatinée par le défilé extrêmement bruyant qui annonce l’entrée au monastère de jeunes adolescents… Alors… Debout !] et zou ! A l’aventure !

      Je me perds dans un petit village, prends des chemins inconnus, m’arrête pour quelques photos, rentre dans les temples déserts, ressors en évitant les chiens… Je slalome entre les pagodes au gré de mes envies : LIBERTE !

 

      C’est fou d’avoir autant de richesses à portée de main, de pouvoir pénétrer dans tous ces lieux sacrés, seule. Le soleil tape dur mais c’est de loin l’une de mes meilleures journées en Birmanie. En chemin je rencontre un papy anglais (que j’appellerai Charles !) un peu perdu. On finit la route ensemble.

 

      Après quelques immenses pagodes et un nouveau spot de coucher de soleil découvert, on grignote un truc sur le chemin du retour. Il est gentil Charles. Il est dans l’immobilier ce qui lui permet de voyager pas mal. Il a l’air bien seul aussi… Mais ce n’est pas le genre de choses dont tu parles facilement !

 

      […][Après encore un super coucher de soleil je ne fais pas long feu, la journée a été extraordinaire  mais éprouvante !]

      Quelle journée exceptionnelle, j’aimerais emprisonner ce sentiment à jamais !

 

[… 9 mars. Mont Popa : plus grand somment de la région, il capture la pluie et abrite normalement une végétation particulièrement luxuriante. Souvent « Mont Popa » désigne le lieu de pèlerinage accolé]

      Le plan aujourd’hui c’est pickup jusqu’au Mt Popa (le dick) puis une nuit au monastère, rando sur le volcan et retour à Bagan. Mais ça, c’était avant !

 

      La route pour aller au Mt Popa est sympa même si les dizaines d’enfants qui sourient en attendant un billet me mettent un peu mal à l’aise.

 

      Sur le chemin on s’arrête dans une fabrique de sucre de palme. Les ramasseurs montent sur de petites échelles qui ne m’inspirent pas franchement confiance, posées contre le tronc des palmiers, pour descendre les fruits. Un bœuf fatigué tourne en rond pour les presser et en extraire le sucre. Ce sucre brin permet de faire des bonbons pas mauvais avec du sésame ou de la noix de coco. On goute aussi le whisky de palme. Il est 10h et ça pique un peu ! Mais c’est moins pire que ce à quoi je m’attendais !

 

      Le Mont Popa par contre c’est la cata. C’est beau de loin mais à l’approche il n’y a plus que des petits échoppes attrape-touristes. Il y a beaucoup beaucoup de locaux (bah oui, en même temps on est dimanche !) Ils braillent, bousculent, courent dans tous les sens… Mauvais feeling !

 

      Une fois de plus on prend la pause, les gens s’amassent autour de nous et on est obligées de bouger en permanence. En plus : il y a des singes ! Et ça, c’est le summum ! J’essaye de ne pas trop appréhender mais j’ai plutôt un mauvais souvenir de ces bêtes !

 

      Finalement la vue au sommet n’est pas folle à cause de la sécheresse et des nuages… C’est les primates qui rendent la journée rigolote !

 

      [Je choisis de rentrer à Nyaug Oo où il ne reste plus de chambres simples…] je vais payer une chambre double, tant pis.

      Ça, c’était sans compter le réceptionniste quelques minutes plus tard « ça t’intéresse de partager ta chambre ? » Mon lit tu veux dire ? Bin carrément, allons-y !

      Maryse, âge inconnue (mais jeune), québécoise donc parlant français (avec un accent et des expressions à mourir de rire !), anciennement architecte et nouvellement engagée pour être guide touristique en Thaïlande. Entre les contrats, elle voyage en Asie. Elle est super sympa !

 

      C’est sur le toit d’une pagode près de la clock tower que nous faisons connaissance, le soleil se couchant à nos pieds. Seuls le porteur des clés et son ami sont là, on est seules au monde et on profite du spectacle magnifique jusqu’à la dernière miette ! Incroyable ! Unique ! Génial !

 

      Ce soir c’est pizzas (miam, de la « western food » !) et grandes discussions : les voyages, la vie, le travail et … la politique !

 

      [… 10 mars. Je passe la journée avec Maryse : encore un  très beau lever de soleil plein de montgolfières, une journée à errer entre les pagodes, une séance photo au coucher de soleil au milieu des locaux] ce soir j’ai RDV avec Pao, Catherine et Christine au Old Bagan pour diner. La connexion est tellement lente à l’hôtel que je pars sans être sure qu’elles y soient…

      Nuttea me donne des ailes et je vais à une vitesse folle sur mon Ebike pour ne pas les louper. Moins de 10 minutes, nouveau record ! Ahah.

 

      On file dans un petit resto qu’elles ont trouvé. C’est un régal : curry d’aubergines avec riz gluant brin, miam ! Les histoires vont bon train. Elles me racontent leur séjour avec des étoiles plein les yeux et j’en fais autant. C’est un très bon moment toutes les quatre. Le resto va fermer il est temps de se dire au revoir et « à dans deux jours ! » pour Pao !

 



Commentaires
  • par Natacha 18/04/2014 Alerter

    La gorge serrée en lisant... On s'y croirait !! presque l'impression d'être à tes côtés : et ça fait du bien !! coeur coeur ma choupi

Ajouter un commentaire


Pour ajouter un commentaire vous devez vous identifier Inscrivez-vous!

Si vous ne souhaitez pas vous connecter, mettez simplement
Votre nom Votre email :


 
01/03/2014 | Yangon | 1 commentaire

Yangon " Le jour est venu et moi aussi mais j'veux pas être le premier" Patrick Bruel

Yangon          Il va s’en dire que l’accès à Internet en Birmanie n’a pas été chose facile… Alors afin que vous puissiez quand même avoir un aperçu de notre voyage, nous mettrons cette fois ci non pas des récits mais des extraits de nos carnets de route !
  Extrait du ...
Lire la suite

 
04/03/2014 | Taungoo | 0 commentaire

Taungoo - "Siège couloir ou contre la vitre il faut choisir la bonne place" Grand Corps Malade

Taungoo - Extrait du carnet de bord de Paola                  « Réveil 6h30, p’tit dej 7h : œufs, tomates, fromage, salade de fruits, capuccino. On saute dans le taxi direction la gare ferroviaire, on est ric rac !               On ... Lire la suite

 
04/03/2014 | Lac Inle | 1 commentaire

Lac Inle - " Et déjà le soleil du rêve, sur Venise à nouveau se lève" Yves Duteil

Lac Inle - Extrait du carnet de bord de Paola              « Après le p’tit dej et les dernières conneries avec Felix, on lui souhaite bonne continuation et on part attendre le bus. Celui-ci pointe le bout de son nez au bout d’une heure, plein à craquer, impossible d’y rentrer avec tous nos ... Lire la suite

 
05/03/2014 | Pindaya | 2 commentaires

Pindaya - «Des coups, des secousses... Qui conduit, qui pousse ce train, qui sait où il va?» - Regarde Moi - Céline Dion

Pindaya - «Des coups, des secousses... Qui conduit, qui pousse ce train, qui sait où il va?» - Regarde Moi - Céline Dion      Extrait du carnet de bord de Delphine

      De mon côté c’est avec Eliott (Australien), Renaud (Français), Monica (Espagnole) et Mary (Américaine) que j’ai découvert le lac Inle. Le lendemain nous avons décidé de louer des vélos pour se balader ...

Lire la suite

 
13/03/2014 | Mandalay | 2 commentaires

Mandalay - «Que j'me démène ou que je reste coi, je passe pour un je-ne-sais-quoi» - La mauvaise réputation - G. Brassens

Mandalay - «Que j'me démène ou que je reste coi, je passe pour un je-ne-sais-quoi» - La mauvaise réputation - G. Brassens      Extrait du carnet de bord de Delphine         [Ça y est, le duo de choc est reformé ! Avec un gros pincement au cœur Paola a laissé sa mère et sa tante partir à la plage et elle m’a rejoint à Mandalay, énorme ville sans aucun charme…]   ... Lire la suite

 
15/03/2014 | Hispaw | 1 commentaire

Hsipaw - " Entre le ciel immense et la terre brûlante" Bertrand Cantat

Hsipaw - Extrait du carnet de bord de Paola               « La région de Hsipaw est fameuse pour ses treks dans les montagnes alentours, on ne va surement pas passer à côté et réservons pour un itinéraire de deux jours.   ... Lire la suite

 
19/03/2014 | Hpa-An | 0 commentaire

Hpa-An – « Et dans mon cœur un décalcomanie, Marqué liberté liberté chérie » - Le baiser – Alain Souchon

Hpa-An – « Et dans mon cœur un décalcomanie, Marqué liberté liberté chérie » - Le baiser – Alain Souchon      Extraits des carnets de bord de Delphine&Paola         [Pas évident de rallier Hpa-An. Des heures et des heures (et des heures) de bus de jour et de nuit, un trajet en pickup un peu mouvementé : un arrêt pour laisser traverser un joli serpent vert fluo (qui s’est fait écraser ... Lire la suite

 
22/03/2014 | Ngwe Saung | 0 commentaire

Ngwe Saung

A venir... Lire la suite

 
28/03/2014 | Yangon | 3 commentaires

Le mot de la fin pour Delph - "On fait le Bilan, calmement en s'remémorant chaque instant" - Le Bilan - Neg Marrons

Le mot de la fin pour Delph - 10 questions de Paola à Delphine 1 - Un mot en birman (pas le droit à Minglaba)         Tata (à plus tard)
2 - Le meilleur plat et le plus dégueu :        Le meilleur je pense que c’est le repas toutes les quatre avec les aubergines ...
Lire la suite

Devenez Tripper !
Mes trips Carte de mes trips
Participer au forum
Mes photos

© 2018 Tripper-Tips.com | CGU | Pub | Contacts | Support | Partenaires |Tripper-Tips.com en page d'accueil