Pas encore inscrit ? | Passe oublié

Angkor – « De siècle en siècle avec amour, Il a vu s´élever les tours » – Le temps des cathédrales - NotreDame de Paris

04/04/2014 | Angkor | 1 commentaire |

Angkor – « De siècle en siècle avec amour, Il a vu s´élever les tours » – Le temps des cathédrales - NotreDame de Paris

         Après le départ de Paola je reste encore quelques jours toute seule à Bangkok pour attendre mon visa pour la Mongolie… Bon moi au moins, je l’obtiens ce visa ! Je suis plutôt rassurée parce qu’il est assez compliqué à avoir (en France) et on va dire qu’ici, heureusement pour moi, ils sont un peu moins regardants !

 

        Une fois mon passeport récupéré vient le moment de partir pour le Cambodge. Après arnaque et cie à la frontière, un visa moitié plus cher, des heures et des heures d’attente sans explication et tout à coup « speed speed speed » (Note à moi-même, ne plus JAMAIS passer par une agence pour traverser une frontière !) je finis par arriver… quelque part dans Siem Reap.

 

        Là, des tuktuk nous attendent. Les canadiens pas franchement sympas qui ne m’ont quasiment pas adressé la parole du trajet partent de leur côté et là mon chauffeur « Qu’est ce que tu fais demain ? Je t’emmène à Angkor ? » Je réponds gentiment que je ne sais pas ce que je fais, que pour le moment je veux juste une guest, un lit, me poser après une journée de transport (de m*rde).  Et là, j’ai cru qu’on ne repartirait pas, il me sort une panoplie d’arguments « C’est pas cher, je te fais un bon prix. » (Ne marche pas, surtout que le prix était… beaucoup trop élevé !) « Non, non, tu ne peux pas prendre un moto-taxi, c’est trop inconfortable pour toi » (Euh… être à l’arrière d’une moto je commence à avoir l’habitude, merci !) « Tu sais si j’ai pas de client demain, je vais me faire frapper par mon patron » (aaaaah, de mieux en mieux, de la pitié…) Bon, on peut y aller maintenant ?

 

        Après m’avoir déposé devant deux guest house où il avait des commissions, il fini par m’emmener là où j’ai demandé. Une auberge réputée pour être pleine de backpackers et super chaleureuse, un endroit où je pensais trouver des voyageurs pour partager un repas, quelques jours, le prix d’un tuktuk pour aller voir les temples… Rien, nicht, niete, nada. Il n’y a personne, cette guest est simplement déserte…

 

        Bon, je me vois déjà passer mes 10 jours toute seule. Alors aux grands maux les grands remèdes : internet et ses sites de voyage ! C’est là que je découvre Kaloulette, alias Sabine, voyageant pour 10 jours au Cambodge, pensant rester principalement dans le Nord Ouest avant de rentrer à Bangkok… Les dates collent, les projets aussi… Et puis on se rencontre, et puis on s’entend bien, et puis au final on passera ce voyage ensemble !

 

        Sabine, 24 ans, ingénieure dans les cosmétiques de luxe chez Guerlain et backpackeuse en Asie du Sud Est à ses heures perdues. Elle, elle a rencontré Corinne, ingénieure en aéronautique et beaucoup d’histoires rigolotes sous la main. Cela nous vaudra quelques soirées très sympas entre discussions sur le boulot, entretiens d’embauches, relations entre collègues, mais aussi et surtout des débats passionnants de politique, des « on ne nous dit pas tout », des anecdotes de voyage ou sur nos études… Bref, deux belles rencontres !

 

 

        Reprenons, je suis à Siem Reap, ça parle surement moins qu’Angkor ! Les célèbres temples d’Angkor ! Célèbres parce qu’il y a beaucoup de temples très vieux, beaux et impressionnants sur un espace plutôt restreins. Célèbres aussi grâce à Angelina Joly et son Tomb Raider qui se déroule dans l’un d’entre eux. J’ai passé trois jours à partir à leur découverte et je vais vous épargner la description de chacun d’eux, les photos parlent d’elles mêmes je pense ! Je vais me limiter à quelques extraits choisit de mon carnet de bord :

 

        « On file en direction du fameux « Ta Prohm », le temple de Tomb Raider ! Alors je me prends pour Lara Croft, me perdant et jouant à un tout autre jeu : éviter les files de touristes asiatiques ! Ta Prohm « l’ancêtre Prohm » (fin du 12e siècle) une ville dans la ville, abritant (à l’époque) plus de 12 500 personnes pour 60 hectares. Il y avait des statues, de l’or, des pierres précieuses… puis il a croisé la route des pilleurs et maintenant il est laissé à la nature, pour nous donner de vivre ce que les premiers explorateurs ont ressenti.

        La Conservation sauve les principaux monuments, empêche ça et là un mur ou une porte de s’écrouler… mais le reste est laissé à la végétation, à la suprématie du « fromager », un arbre immense avec de grosses racines qui pousse entre les pierres, faisant éclater les murs, traversant les portes…

        La nature reprend ses droits, le temple est en grande partie en ruine mais ce spectacle change des temples parfaitement symétriques et entretenus… »

 

 

        « Kbal Spean ; c’est une rivière dont tout le lit a été sculpté. Pour l’atteindre, une bonne montée entre lianes, racines, pierres…. Le temps n’est pas au beau fixe et le tonnerre gronde au loin quand j’arrive en haut. Une ranger me fait visiter, m’emmène dans la jungle, d’un rocher à l’autre me montrant les lingas sculptés un peu partout. En route on croise une cascade… Rien de mieux que de l’eau sacrée pour prendre une douche ! »

 

 

        « Arrivée au tuktuk on fait 100 mètres et un déluge s’abat sur nous. Rebelote, on s’arrête, on bâche, j’ai de la peine pour mon chauffeur… Il pleut des cordes ! L’eau commence à ne plus s’évacuer. Les motards ont les pieds dans l’eau ! On finit par arriver à Banteay Samre. [ temple dont je n’ai pas de photo pour des raisons évidentes ! ]

        L’allée d’habitude bondée de shops de fringues et de boissons est déserte ; pas non pus de contrôle de tickets ! Je suis littéralement trempée, de la tête aux pieds… vu ce qui tombe je n’ai même pas essayé de lutter. Je gravis les marches avec l’impression d’être seule au monde ! Il y a de l’eau partout, les douves se remplissent, dans la première salle j’ai de l’eau à mi-mollet. Le temple est désert et cette pluie lui donne une toute autre allure, plus mystérieux voire même effrayant…

        Et là, MA-GIQUE ! Derrière la tour centrale je découvre un spectacle à mourir de rire : imaginez des dizaines d’asiat’ cloisonnés dans de petites salles qui ne communiquent pas ! Ils sont ridicules à attendre entassés comme ça, à regarder tomber la pluie jusqu’à ce qu’elle cesse ! Moi je continue à profiter, le sourire aux lèvres, j’entre, je repars, je descends dans l’eau… bon j’avoue, je les nargue un chouilla !

 

        Je rejoins mon tuktuk et on repart direction la guest, parce que je ne fais plus la maligne maintenant : je me pèle ! »

 

 

        « Aujourd’hui, j’ai fait la grande boucle avec Sabine. Il y a moins de monde dans ces temples que dans les plus connus et ce n’est pas pour nous déplaire ! C’est une journée parfaite. Il fait beau, on discute, on rigole, on tente de se débarrasser des gamins « ten bracelet one dollar ! », on pose, on fait de belles photos… Gros coup de cœur pour Preah Khan même si tous avaient leur charme bien à eux… aaaaaah dur de trier les photos ! »

 



Commentaires
  • par paoetdelph 26/04/2014 Alerter

    Paola : trop cool! J'ai hate d'y aller maintenant! Je prends la pluie (oui parce que j'adore être sous les torrents d'eau ;)) mais je te laisse les chinois! héhé on va pas TOUT partager quand même!

Ajouter un commentaire


Pour ajouter un commentaire vous devez vous identifier Inscrivez-vous!

Si vous ne souhaitez pas vous connecter, mettez simplement
Votre nom Votre email :


 
07/04/2014 | Kompong Phluk | 2 commentaires

Tonle Sap – « Y a pas de haine, Y a pas de roi, Ni dieu ni chaîne, Qu'on ne combat » - Pas toi – J.J. Goldman

Tonle Sap – « Y a pas de haine, Y a pas de roi, Ni dieu ni chaîne, Qu'on ne combat » - Pas toi – J.J. Goldman          Pour notre dernier jour sur Siem Reap on choisit de partir en direction du Tonle Sap, un grand lac qui alimente en poissons et coquillages une grosse partie du Cambodge. Les maisons sont sur des pilotis très hauts car le lac prend 70 fois son volume en saison des pluies !            Bon, je préviens, ... Lire la suite

 
08/04/2014 | Banteay Chhmar | 0 commentaire

Banteay Chhmar – « J'ai les mains pleine de richesses mais je ne parle pas d'argent » - Day after day – Dub Inc

Banteay Chhmar – « J'ai les mains pleine de richesses mais je ne parle pas d'argent » - Day after day – Dub Inc             Il est maintenant temps pour nous de quitter Angkor et de nous rendre à Banteay Chhmar. Enfin, d’essayer de nous y rendre ! Là-bas, un temple (un de plus !) mais aussi une association locale qui développe le tourisme et qui a créé des homestays (accueil des voyageurs chez ... Lire la suite

 
10/04/2014 | Battambang | 1 commentaire

Battambang – « J'ai pour horizon la terre entière, Je surplombe les nues et les enfers » – L’équilibriste – Debout sur le Zinc

Battambang – « J'ai pour horizon la terre entière, Je surplombe les nues et les enfers » –  L’équilibriste – Debout sur le Zinc           Battambang, dernière escale de notre périple au Cambodge. On s’est concocté un joli petit programme : une journée culturelle entre cours de cuisine khmère et spectacle de cirque et une journée vadrouille pour découvrir les alentours... Lire la suite

Devenez Tripper !
Mes trips Carte de mes trips
Participer au forum
Mes photos

© 2018 Tripper-Tips.com | CGU | Pub | Contacts | Support | Partenaires |Tripper-Tips.com en page d'accueil